Retraite publique-privée : allongement de la durée de cotisation à 41,5 ans

finances-et-remunerations-territoriales-forestpath 13786078 LLes personnes nées en 1957 devront justifier de 41,5 ans d'activité pour pouvoir bénéficier d'une pension à taux plein.

Cet allongement de la durée de cotisation, prévu par la loi de 2003 sur la réforme des retraites (dite Fillon), est désormais effectif pour les salariés du secteur privé comme pour les fonctionnaires et agents publics.

En effet, le décret 2013-1155 paru le 15 décembre 2013 fixe à compter de sa parution à 166 trimestres la durée légale de cotisation pour obtenir une pension sans décote. Cette durée d'assurance comprend la durée d'activité ainsi que les éventuelles bonifications dont bénéficie l'agent ou le salarié.

Ce n'est qu'une nouvelle étape alors que le projet de loi sur les retraites est actuellement devant l'Assemblée nationale, et mercredi devant le Sénat, pour son adoption. La prochaine loi poursuivra le mouvement engagé au rythme d'un trimestre de cotisation supplémentaire tous les trois ans à compter de la génération 1958.

En 2035, au terme de cet allongement de l'activité, la durée d'activité atteindra alors 43 ans (172 trimestres). La premère génération qui devra justifier de ces 172 trimestres pour obtenir une pension à taux plein sera celle née en 1973.

Zoom Retraites

Retraites : âge, durée de cotisation, études (...) réformés en 2014 dans la Territoriale

La réforme générale des retraites de 2014 durcit, pour les salariés du secteur privé comme du secteur public, les conditions d’obtention d’une pension.

Les mesures sont désormais applicables aux fonctionnaires et pensionnés territoriaux dans le cadre du régime de retraites CNRACL...

Lire la suite...

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire