Retraites : François Fillon avance le recul de l'âge légal de départ à 62 ans

Marcel-Mooij-retraites-seniorsDans le cadre d'un nouveau plan d'économie, le Premier ministre a annoncé lundi que le recul de l'âge légal de départ à la retraite de 60 ans à 62 ans serait avancé à 2017. La réforme des retraites de 2010 prévoyait un recul progressif, au rythme de 4 mois par an, de l'âge de départ à la retraite qui devait atteindre 62 ans en 2018.

Déjà sensible pour les générations qui s'apprêtaient à liquider leur retraite, ce nouveau recul risque de ne rien arranger. Quand aux organisations syndicales, réellement hostiles à cette mesure avant même ce nouveau plan de rigueur, elles ont maintenant le sentiment de s'être fait forcer la main...

Nouveau recul de l'âge de départ pour les générations 1952 à 1955

Dès lors, les générations nées entre 1952 et 1955 vont être directement impactées par ce recul. D'abord celle de 1952, qui devrait ainsi pouvoir partir à la retraite à 60 ans et 9 mois (+ 1 mois par rapport à la réforme) et devra cotiser 40 ans et 3 trimestres pour avoir une pension à taux plein.

La suivante (1953) partirait à 61 ans et 2 mois (+ 2 mois) avec 41 années d'activité. Et ce sera 61 ans et 7 mois (+ 2 mois) pour la génération 1954 qui devra cotiser 41 ans et 1 trimestre. Enfin, la génération 1955 sera la première à attendre l'âge légal de 62 ans, visé par la réforme de 2010, pour partir à la retraite et avec 41 années et 1 trimestre de cotisation pour que leur pension ne soit pas amputée.

Ceux qui ne pourront pas valider le nombre minimum de trimestres devront travailler jusqu'à l'âge légal maximal pour bénéficier d'une pension à taux plein. Celui-ci devrait être maintenue à 67 ans à l'horizon 2023.

En revanche, les bénéficiaires d'une retraite anticipée pour métier pénible ne devraient pas être concernés par cette accélération de la réforme des retraites...

Économie : de 100 millions d'euros à 4,4 milliards...

Zoom Retraites

Retraites : âge, durée de cotisation, études (...) réformés en 2014 dans la Territoriale

La réforme générale des retraites de 2014 durcit, pour les salariés du secteur privé comme du secteur public, les conditions d’obtention d’une pension.

Les mesures sont désormais applicables aux fonctionnaires et pensionnés territoriaux dans le cadre du régime de retraites CNRACL...

Lire la suite...

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire