Public, privé : l'attribution d'une pension de retraite de réversion

Le récent rapport sur les pensions de retraite dans la fonction publique, paru en novembre 2017, présentait un comparatif des règles d’attribution d’une pension de réversion entre le régime général et le régime des fonctionnaires.

Au décès du conjoint, les retraités peuvent bénéficier d'une pension de réversion. En voici les conditions.

 

 

Régime général et régimes alignés ;
MSA exploitants

Régimes complémentaires

Agirc-Arrco

Ircantec

Fonction publique

Bénéficiaires

Conjoints et ex-conjoints survivants (même remariés)

Conjoints et ex- conjoints survivants (non-remariés)

Conjoints et ex-conjoints survivants (non-remariés)

Conjoints et ex- conjoints survivants (isolés)

Taux
de réversion

54% (60% avec majoration)

60%

50%

50%

Condition de durée de mariage

Non

Non

4 ans ou 2 ans avant les 55 ans de l’affilié ou avant qu’il ait cessé ses fonctions, sauf si un ou plusieurs enfants sont issus du mariage

4 ans, ou 2 ans avant la cessation d’activité, sauf si un ou plusieurs enfants sont issus du mariage

Condition de ressources

Condition de ressources de
1 692€/mois
Sont exclus des revenus pris en

compte : les majorations de pension du survivant, les pensions de réversion des régimes complémentaires, ainsi que les revenus issus des biens de l'assuré ou de la communauté

Non

Non

Non

Condition d’âge

55 ans

Arrco : 55 ans.

Agirc : 60 ans, pouvant être avancé à 55 ans avec une minoration définitive ou si la pension de base a été liquidée

50 ans

Non

Zoom Retraites

Retraites : âge, durée de cotisation, études (...) réformés en 2014 dans la Territoriale

La réforme générale des retraites de 2014 durcit, pour les salariés du secteur privé comme du secteur public, les conditions d’obtention d’une pension.

Les mesures sont désormais applicables aux fonctionnaires et pensionnés territoriaux dans le cadre du régime de retraites CNRACL...

Lire la suite...

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire