120 postes au concours 2016 de technicien territorial dans les Pays-de-la-Loire

Un arrêté paru au Journal Officiel du 18 juillet 2015 ouvre 120 postes au concours de technicien territorial pour 2016 dans l'Ile-de-France.

Neuf spécialités sont concernées. Les épreuves écrites (externe, interne et troisième concours) auront lieu le 14 avril 2016 au parc des expositions des Oudairies à La Roche-sur-Yon (85).

Les dossiers d'inscription sont à retirer jusqu'au 7 octobre 2015 auprès du CDG de la Loire-Atlantique, et à déposer le 15 octobre 2015 au plus tard.

Le concours de technicien territorial organisé par le CDG de la Loire-Atlantique concerne également les départements de la Maine-et-Loire, de la Mayenne, de la Sarthe et de la Vendée.

. Les 120 postes sont répartis entre les concours externe, interne et le troisième concours :

Concours externe (56 postes) :

Spécialité « Bâtiments, génie civil » : 12 postes.

Spécialité « Réseaux, voirie et infrastructures » : 8 postes.

Spécialité « Prévention et gestion des risques, hygiène, restauration » : 14 postes.

Spécialité « Déplacements, transports » : 1 poste.

Spécialité « Espaces verts et naturels» : 5 postes.

Spécialité « ingénierie, informatique et systèmes d’information » : 6 postes.

Spécialité « services et intervention techniques » : 5 postes.

Spécialité « Métiers du spectacle » : 3 postes.

Spécialité « Artisanat et métiers d’arts » : 2 postes.

Concours interne (59 postes) :

Spécialité « Bâtiments, génie civil » : 12 postes.

Spécialité « Réseaux, voirie et infrastructures » : 7 postes.

Spécialité « Prévention et gestion des risques, hygiène, restauration » : 14 postes.

Spécialité « Déplacements, transports » : 1 poste.

Spécialité « Espaces verts et naturels» : 4 postes.

Spécialité « ingénierie, informatique et systèmes d’information » : 9 postes.

Spécialité « services et intervention techniques » : 7 postes.

Spécialité « Métiers du spectacle » : 3 postes.

Spécialité « Artisanat et métiers d’arts » : 2 postes.

Troisième concours (5 postes) :

Spécialité « ingénierie, informatique et systèmes d’information » : 3 postes.

Spécialité « services et intervention techniques » : 2 postes.

 

 

Externe : réponse à des questions techniques à partir d’un dossier portant sur la spécialité au titre de laquelle le candidat concourt.
(Durée : 3 heures ; coefficient : 1).
Interne/3e concours : élaboration d’un rapport technique rédigé à l’aide des éléments contenus dans un dossier portant sur la spécialité au titre de laquelle le candidat concourt.
(Durée : 3 heures ; coefficient : 1).
Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’épreuve d’admissibilité entraîne l’élimination du candidat. Le jury détermine le nombre total de points nécessaires pour être admissible et, sur cette base, arrête la liste des candidats admis à se présenter à l’épreuve d’admission.

Épreuves orale d’admission (Les dates seront fixées ultérieurement).

Externe : entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel permettant au jury d’apprécier ses motivations et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre d’emplois, notamment dans la spécialité choisie par le candidat.
(Durée : 20 minutes, dont 5 minutes au plus d’exposé ; coefficient : 1).

Interne/3e concours : entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur les acquis de son expérience permettant au jury d’apprécier ses motivations et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre d’emplois, notamment dans la spécialité choisie par le candidat.
(Durée : 20 minutes, dont 5 minutes au plus d’exposé ; coefficient : 1).

Il est attribué à chaque épreuve une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant. Tout candidat qui ne participe pas à l’une des épreuves obligatoires est éliminé. à l’issue des épreuves, le jury arrête, dans la limite des places mises aux concours, une liste d’admission, distincte pour chacun des concours. Au vue des listes d’admission, l’autorité organisatrice des concours établit par ordre alphabétique la liste d’aptitude correspondante.

Conditions d’accès :
Externe : ouvert aux candidats titulaires d’un baccalauréat technologique, ou d’un baccalauréat professionnel, ou d’un diplôme homologué au niveau IV sanctionnant une formation technico-professionnelle, ou d’une qualification reconnue comme équivalente.

Interne : ouvert aux fonctionnaires, agents publics ou agents en fonctions dans une organisation internationale intergouvernementale qui justifient au 1er janvier de l’année du concours de quatre ans au moins de services publics effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique.
3ème concours : ouvert aux candidats justifiant de l’exercice, pendant une durée de quatre ans au moins, d’une ou plusieurs activités professionnelles, ou d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou de plusieurs activités accomplies en qualité de responsable d’une association.

Concours filière technique

Technicien territorial : 4300 postes aux concours 2016

 Avec plus de 4 300 postes ouverts aux concours 2016 sur les deux premiers grades de technicien territorial, c'est un nouveau challenge que vont relever les centres de gestion départementaux qui les organisent.

Le concours aura lieu le 14 avril 2016 pour la partie écrite des épreuves d'admissibilité (date nationale unique). Mais les candidats, fonctionnaires territoriaux ou non, devaient déposer leur dossier à la mi-octobre au plus tard.

Voici le détail des concours organisés à travers toute la France en 2016.

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire