bandeau fnact.com2017

La FFPT-CFTC pour une hausse de 6 % du point d'indice de la fonction publique

Alors que le point d’indice de rémunération dans la fonction publique n’a pas évolué depuis 2010, la FFPT-CFTC estime que le geste du gouvernement ne devra pas se limiter à quelques décimales !

Effectivement, si le principe d’une augmentation générale est avancé, il reste encore à en fixer le montant. Pour la FFPT-CFTC, cette hausse tant attendue doit s’ajouter au plan de revalorisation des parcours professionnels déjà décidé pour les années à venir.

Dans le contexte gouvernemental actuel de lutte contre les déficits, la FFPT-CFTC entend s'opposer farouchement à la précarité qui s’installe de plus en plus chez les fonctionnaires territoriaux.

Après le gel, le dégel, et la FFPT-CFTC espère vivement que le rendez-vous des syndicats de fonctionnaires prévu le 17 mars 2016 avec leur ministre ne sera pas du « réchauffé » mais un véritable dégel du point d’indice.

5 millions d’agents de l’État, des collectivités territoriales et des hôpitaux ne se contenteront pas d'un simple « geste significatif » comme l’a annoncé le chef du gouvernement.

Malgré les projets d’accords sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations (PPCR) et le glissement vieillesse technicité (GVT), la perte de pouvoir d’achat depuis 2010 représente plus de 5 %.

La FFPT-CFTC, sans être maximaliste, propose une augmentation de l’ordre de 6 % pour l’horizon 2017.

Voilà pourquoi la proposition du gouvernement devra être sérieuse. Et si d’aventure ce n’était pas le cas, le gouvernement devra s’attendre à voir s’ouvrir d’autres fronts de contestations.

Le climat social est tendu avec la réforme du droit du travail, c’est pourquoi les fonctionnaires n’accepteront pas de « mesures symboliques ».

          Identifiant / mot de passe perdu ?   S'inscrire